Fronts intérieurs européens: L'arrière en guerre (1914-1920) par Stéphane Le Bras

June 19, 2019

Fronts intérieurs européens: L'arrière en guerre (1914-1920) par Stéphane Le Bras

Titre de livre: Fronts intérieurs européens: L'arrière en guerre (1914-1920)

Auteur: Stéphane Le Bras

Date de sortie: October 11, 2018

Broché: 370 pages

ISBN: 2753574774

Éditeur: PUR (Presses universitaires de Rennes)

Obtenez le livre Fronts intérieurs européens: L'arrière en guerre (1914-1920) par Stéphane Le Bras au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Globalement, la question de l'arrière a été relativement peu mobilisée de manière transversale et transnationale par une historiographie de la Grande Guerre longtemps assez indifférente à cet autre front . Si les mobilisations militaires ont été largement étudiées, celles propres aux sociétés civiles européennes traversées par la guerre constituent en revanche encore un champ à la fois très vaste et partiellement défriché : comment, loin du front, dans une Europe déchirée par la guerre, les populations ont-elles réussi à s'adapter à un quotidien complètement bouleversé ? Quelles ont été les formes et les degrés de leurs mobilisations ou de leurs résistances ? C'est à ces questions que le présent ouvrage entend répondre en articulant quatre thématiques principales jusqu'à présent assez peu abordées dans un cadre européen, emboîtant les échelles nationales régionales, départementales voire villageoises. Les aspects économiques sont ainsi essentiels à la compréhension d'un conflit qui s'appuie comme jamais auparavant sur des productions de masse reconfigurant le cadre productif. L'encadrement des individus par les initiatives privées ou étatiques contribue de manière décisive à la mobilisation dans la durée des populations civiles. Par ailleurs, le croisement des expériences rurales et citadines, dans des espaces encore mal connus, met en lumière des acteurs locaux pris entre les pratiques ordinaires et l'extraordinaire du temps de guerre. Enfin, l'étude de la construction et de l'hybridation des identités et des représentations à l'arrière permet une relecture neuve des expériences vécues du conflit.