THÉOSOPHIE (ÉTUDE SUR LA CONNAISSANCE SUPRASENSIBLE ET LA DESTINÉE HUMAINE) par Rudolf Steiner

August 18, 2019

THÉOSOPHIE (ÉTUDE SUR LA CONNAISSANCE SUPRASENSIBLE ET LA DESTINÉE HUMAINE) par Rudolf Steiner

Titre de livre: THÉOSOPHIE (ÉTUDE SUR LA CONNAISSANCE SUPRASENSIBLE ET LA DESTINÉE HUMAINE)

Auteur: Rudolf Steiner

Date de sortie: July 20, 2018

Broché: 139 pages

Téléchargez ou lisez le livre THÉOSOPHIE (ÉTUDE SUR LA CONNAISSANCE SUPRASENSIBLE ET LA DESTINÉE HUMAINE) de Rudolf Steiner au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

À ce livre écrit en 1904 Rudolf Steiner a expressément voulu donner le caractère d'une introduction. Grâce à une observation très précise de l'homme, Steiner fait apparaître méthodiquement les différents constituants de la nature humaine, depuis le corps physique jusqu'aux différents éléments suprasensibles de son être. Partant de la réalité de la biographie humaine, il fonde une compréhension moderne de la réincarnation et du Karma. Par-là, cet ouvrage se place au cœur de la démarche anthroposophique.
On peut dire que "La théosophie" est le livre qui, à l'aube du XXème siècle, pose les premiers éléments d'une science de l'esprit. Steiner l'a en effet conçu comme un éveilleur de la vie de l'esprit, et non comme une somme de révélations.
Il souhaitait qu'on lise ce livre autrement qu'on lit d'autres livres : en élaborant par soi-même chaque phrase. C'est en effet à chaque lecteur d'en expérimenter par lui-même le contenu et d'apporter à ce texte au style mathématique et sobre, d'où l'émotion et la chaleur sont volontairement absentes, sa propre chaleur et sa propre émotion.

Rudolf Steiner (1861- 1925) est un philosophe, occultiste et penseur social. Il est le fondateur de l'anthroposophie, qu'il qualifie de "chemin de connaissance", visant à "restaurer le lien entre l'Homme et les mondes spirituels". Ses adeptes le considèrent généralement à la fois comme un homme de connaissance et un guide spirituel.

Membre de la Société théosophique puis secrétaire général de la section allemande en 1902, il s'en sépare dix ans plus tard pour fonder la Société anthroposophique et une discipline nouvelle, l’anthroposophie, qui se présente comme une science de l’esprit active dans tous les domaines de la connaissance ; elle est selon son créateur une science universelle de l’esprit qui "conduit l’homme à la conscience de sa propre humanité".
L’anthroposophie n’est pas une secte, ni une religion, mais un mouvement de pensée critique et dynamique, qui s’est formé durant les riches heures de ce siècle et sous l’impulsion d’œuvres diverses (Goethe, Kant, la théosophie, Nietzsche…).

À travers l’étude et l’observation empirique de l’esprit humain et au bénéfice d’une personnalité extrêmement sensible aux phénomènes spirituels, Rudolf Steiner est parvenu à une connaissance du monde suprasensible et de la nature humaine qui l’a conduit à repenser la tâche actuelle de l’homme dans de nombreuses branches du savoir humain.

L’homme est un être profondément créatif, avec un pouvoir de connaissance illimité, le problème étant qu’il ignore, qu’"il n’a pas conscience de sa nature spirituelle", qui lui ouvrirait les portes d’un monde nouveau de connaissance.

L’homme est un être actif dont la conscience n’est pas un réceptacle passif de phénomène, mais une activité incessante d’imagination et de pensée. Cette dimension centrale de l’activité et du développement de la conscience sera l’un des axes fondamentaux de l’enseignement anthroposophique de Steiner.

Son enseignement est à l'origine de projets aussi divers que les écoles Waldorf, l'agriculture biodynamique, les médicaments et produits cosmétiques Weleda, le mouvement Camphill et la Communauté des Chrétiens.